Fall 2018-061N

" Bombe atomique sur Israel» et «Sales juifs, brûlez-les tous»

Waadt

Verfahrensgeschichte
2018 2018-061N La prévenue est reconnue coupable de discrimination raciale (Art. 261bis CP) et de Contravention à la loi cantonale sur les contraventions (art. 25 LContr) pour trouble à l'ordre public.
Juristische Suchbegriffe
Tathandlung / Objektiver Tatbestand Art. 261bis StGB / 171c MStG (keine Spezifizierung des Tatbestandes);
Aufruf zu Hass und Diskriminierung (Abs. 1);
Herabsetzung oder Diskriminierung (Abs. 4 Hälfte 1)
Schutzobjekt Rasse;
Religion
Spezialfragen zum Tatbestand keine
Stichwörter
Tätergruppen Privatpersonen
Opfergruppen Juden
Tatmittel Wort
Gesellschaftliches Umfeld Öffentliche Orte
Ideologie Antisemitismus

Kurzfassung

La prévenu a crié en soirée en pleine rue « Bombe atomique sur Israel» et « Sales juifs, brûlez-les tous ». La prévenue est reconnue coupable de discrimination raciale (Art. 261bis CP) et de Contravention à la loi cantonale sur les contraventions (art. 25 LContr) pour trouble à l'ordre public.

Sachverhalt

En milieu de soirée, la prévenue a hurlé à plusieurs reprises, de façon à ce que ses cris soient distinctement audibles depuis la rue, « Bombe atomique sur Israel», la police a été appelée par des badauds non-identifiés. Un peu plus tard, dans les mêmes circonstances, elle a hurlé : « Sales juifs, brûlez-les tous ».

Entscheid

La prévenue est reconnue coupable de discrimination raciale (Art. 261bis CP) et de Contravention à la loi cantonale sur les contraventions (art. 25 LContr) pour avoir enfreint les art. 26 du RGP de la ville de Lausanne (trouble à l'ordre public). Le Ministère public ordonne la révocation du sursis accordé précédemment dans une autre affaire et fixe une peine pécuniaire d’ensemble de 110 jours-amende, le montant du jour-amende étant fixé à CHF 30.-. En outre, la prévenue est condamnée à une amende de CHF 90.-.