Qui sont les victimes?

état: 2018

Il ressort de la statistique globale des groupes de victimes que plus de 26 % des victimes de discrimination raciale sont de religion juive. C’est le groupe le plus fréquemment agressé. Ce grand nombre d’agressions sur des personnes de la communauté juive ne peut pas être uniquement imputé aux activités de quelques révisionnistes particulièrement «virulents» mais reflète aussi la multiplicité des agressions au quotidien.

Autres groupes de personnes souvent concernés: les étrangers (presque 20 %), les personnes à la peau foncée (plus de 15 %) et les demandeurs d’asile (plus de 4 %).

Il faut toutefois relativiser ces chiffres dans la mesure où seules les agressions dues à la discrimination raciale qui ont conduit à des procédures pénales sont recensées. Par ailleurs, dans plus de 24 % des décisions des tribunaux en question, aucune indication concernant les victimes n’a été fournie.

Statistiques 1995 - 2018
Plusieurs catégories peuvent se cumuler.

Qui sont les victimes? Total %
Juifs256 25%
Musulmans52 5%
Membres d'autres communautés religieuses9 1%
Noirs / personnes de couleur187 18%
Yéniches / Manouches / Sintés / Roms12 1%
Etrangers / autres ethnies214 21%
Requérants d'asile31 3%
Membres de la population majoritaire / Blancs / Chrétiens17 2%
Autres victimes26 3%
Aucune indication sur la victime229 22%